top of page
Rechercher

DTplan optimise l’automatisation des bâtimentsà l’abri du vandalisme


Le Campus Ruiselede est un site qui fait partie de l’institution communautaire d’aide spéciale à la jeunesse De Zande. Les transformations, rénovations ou adaptations de cette institution doivent toujours répondre à des exigences strictes. Le terme “antivandalisme” est particulièrement courant et constitue une exigence cruciale lors de la mise en place d’installations ou d’autres équipements. Néanmoins, DTplan a pu réaliser des optimisations considérables dans le cadre d’une modernisation spéciale.


Le site Campus Ruiselede accueille des garçons mineurs qui, en raison de situations parentales problématiques ou de mesures pédagogiques imposées par le tribunal de la jeunesse, ont droit à une aide spéciale jeunesse. Une partie importante de ce site est constituée d’installations automatisées, pour lesquelles DTplan s’est chargé de l’intégration du système. Toutefois, cela n’a été possible qu’après que leur partenaire Electro Entreprise Gullegem (EEG) ait mis en oeuvre toutes les techniques de manière essentiellement anti-vandalisme. EEG a par exemple veillé à ce que chaque câble soit acheminé séparément vers le tableau électrique afin de limiter au maximum les utilisations abusives et de ne pas compromettre le fonctionnement du bus.


Des économies importantes possibles

Le campus souhaitait que l’état de chaque porte soit affiché pour indiquer aux préposés si une porte est ouverte ou non. Une porte fermée est indiquée par une LED verte au-dessus de la porte, une porte ouverte est indiquée par une LED rouge au-dessus de la porte. Cela créerait de nombreuses difficultés, car chaque câble devrait être tiré séparément jusqu’au tableau électrique, puis traité dans le tableau électrique. Cela signifie initialement qu’il faut beaucoup d’espace sur le tableau, car chaque porte doit être connectée à une entrée d’un module d’entrée binaire. Au total, plus de 120 contacts

de porte individuels sont concernés. Cela signifie qu’il est possible d’économiser beaucoup d’heures de travail (câblage sur le terrain et sur le tableau), d’espace sur le tableau électrique et de réduire la complexité du schéma électrique.


Beaucoup plus d’aperçu

Dans le cadre de ce projet, DTplan a réalisé une liaison informatique entre le serveur Nedap et le SpaceLynk de Schneider. Le serveur Nedap envoie toutes les secondes, via Socket, une chaîne de caractères contenant l’état de chaque porte individuelle. Exemple : {‘porte1’:0 ; ‘porte2’:1 ; ‘porte3’:1 ; ... ‘porte120’:0}. DTplan traite cet état en adresses de groupe individuelles, ce qui lui permet non seulement de visualiser l’état de la porte via la LED physique au-dessus de la porte, mais aussi d’effectuer d’autres actions avec celle-ci. Par exemple, DTplan visualise toutes les portes sur l’écran tactile central de l’administrateur. De même, dès qu’une ou plusieurs portes sont ouvertes, un message s’affiche sur le panneau du chef de service.


Réduction du temps et du matériel

Grâce à cette réalisation, DTplan a pu réduire l’espace sur le tableau, passant d’une dizaine de modules d’entrée de douze unités à un module de quatre unités techniques. EEG n’a plus eu qu’à installer le câblage pour les contrôleurs de porte, ce qui était déjà nécessaire. Aucun câblage supplémentaire n’a donc été nécessaire pour les contacts de porte (ni sur le terrain ni dans l’unité technique) pour permettre un traitement ultérieur avec le bus KNX. DTplan a également mis en place une évaluation en temps réel de l’état de la porte.


Contrôle intelligent des stores solaires

Une autre action - également dans le cadre antivandalisme - consistait à empêcher l’utilisation excessive des stores. Le campus souhaitait ainsi prolonger considérablement la durée de vie des stores. Grâce à un script, DTplan a non seulement pris en compte les paramètres de l’environnement extérieur (pyranomètre + station météo) pour la commande correcte des stores. Cette programmation prévoit également la mise en place d’une commande qui impose qu’à chaque utilisation des stores, il y ait un temps de fonctionnement de 2 minutes maximum. L’utilisateur dispose ensuite de 15 secondes

supplémentaires pour régler les lamelles. Après ces 15 secondes, la commande des stores est verrouillée pendant 10 minutes pour une utilisation manuelle. Pour assurer le confort de l’utilisateur, par exemple pendant le sommeil en journée, toute commande manuelle retarde de quatre heures le fonctionnement automatique.


Une mise en oeuvre en plusieurs phases

Le projet a été mis en oeuvre en trois phases. Pendant l’exécution de la deuxième phase, la première phase, qui avait déjà été provisoirement achevée, était déjà utilisée. Cela a également permis de garantir que toutes les techniques déjà mises en oeuvre, telles que le lien avec le contrôle d’accès, ne seraient en aucun cas perturbées. Néanmoins, DTplan a réussi à construire sa programmation de manière dynamique, de telle sorte que des adresses de groupe ont été automatiquement créées pour chaque porte ajoutée à la chaîne Socket. Par conséquent, toutes les phases déjà utilisées sont restées opérationnelles pendant la mise en oeuvre des nouvelles phases.


Article: KNX Journal Belgium

2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page